Ils se font pincer après avoir volé 500 000$ d’équipements

2

(Sainte-Sophie) Deux individus ont été arrêtés et devraient comparaître au palais de justice pour faire face a des accusations de vol après avoir dérobé pour plus de 500 000$ d’équipements de machinerie lourde.

Les policiers du Service de police de Mirabel en collaboration avec la SQ ont mis la main sur les deux voleurs qui auraient dérobé de la machinerie lourde dans l’entreprise Groupe Saint-Janvier. Les policiers ont raison de croire que d’autres individus impliqués seraient toujours au large.

Le matériel a été retrouvé sur la 1re rue à Sainte-Sophie. Les policiers s’y sont rendu munis d’un mandat d’arrestation vers 14 heures aujourd’hui et y ont retrouvé une bonne partie des éléments volés. « C’est certain qu’on est content. Mais il manque encore plusieurs outils. On estime à au moins 20 000$ ce qu’on n’a pas encore retrouvé », explique Chantal Poitras, copropriétaire du Groupe Saint-Janvier.

Ce serait grâce à la présence de traceurs dans les véhicules que ces derniers auraient été retrouvés. Le bureau d’assurance du Canada était d’ailleurs sur les lieux. Une source a expliqué à monjournal.ca que les assurances exigeaient un traceur pour ce type de machinerie.

Vérifier avant d’acheter

L’entrepreneure demande au monde d’être prudent avant d’acheter des équipements d’aménagement paysager. « Si on vous offre une scie à béton, des plaques vibrantes, des lasers ou des balais mécaniques, posez-vous la question d’où cela vient », a expliqué la femme en mentionnant que tous les outils avaient des numéros de série.

Mme Poitras confirme que deux systèmes de caméras vidéos ont vu les scélérats en action. « Nous avons nos caméras et notre voisin d’en face en avait aussi », a-t-elle dit tout en mentionnant que les dernières 24 heures avait été très longues.

24 heures

Le vol a été commis dans la nuit du 9 octobre au 15 631 rue St-Charles à Saint-Janvier sur le territoire de la ville de Mirabel. Les malfaiteurs s’y sont introduits et ont subtilisé plusieurs remorques et mini-excavatrices. Les policiers n’auront mis que 24 heures pour retrouver l’équipement et au moins deux des voleurs. On ignore si les malfrats ont été dénoncés. « Les véhicules étaient sur un terrain assez loin de la route. On ne pouvait pas les voir de la route », a expliqué Pierre Morel du Service de police de Mirabel.

Les policiers demandent à toute personne ayant de l’information concernant ce dossier de communiquer avec le Service de police de Mirabel au 450-475-7708 ou la ligne 450-475-INFO (4636).

Partagez

2 commentaires

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.