La CAQ balaie les Laurentides et même Saint-Jérôme

0

(Saint-Jérôme) Si les Basses-Laurentides sont demeurées caquistes le reste des Laurentides a été emporté par le tsunami caquiste avec quelques surprises.

Les sondeurs, les électeurs et les médias s’attendaient à ce que Benoit Charrette, Sylvie D’Amours et Mario Laframboise demeurent député dans Deux-Montagnes, Mirabel et Blainville. Éric Girard de la CAQ a remporté Groulx. Mais la situation était beaucoup moins clair pour les comtés de Saint-Jérôme et Prévost où des vedettes comme Marguerite Bourgeois ou Youri Chassin se présentaient.

La région était beaucoup plus favorable aux troupes péquistes. Pierre-Karl Péladeau du parti Québécois et ensuite chef du parti Québecois ainsi que Jacques Duchesneau de la CAQ ont été députés de Saint-Jérôme par le passé.

Les comtés de Saint-Jérôme et de Prévost ont toujours été acquis pour le centre-gauche et pour la souveraineté. Les temps ont changés. Certes, Jacques Duchesneau de la CAQ a été élu le 4 septembre 2012,  mais nombreux considèrent que la notoriété de l’homme a fait la différence.

L’économiste de droite Youri Chassin a été élu dans Saint-Jérôme sous la bannière de la CAQ renvoyant du même temps le débuté péquiste Marc Boursier.

Une ambiance festive

L’ambiance était particulièrement festive dans le petit bistro où s’étaient réunis une cinquantaine de partisans. « On ne regarde plus passer la parade, on est dans la parade », a dit Youri Chassin lors de son discours sous un tonner d’applaudissement. En entrevue, iI a rajouté que la  droite n’était qu’une « étiquette » et que les gens avaient voter pour le changement.

Le nouveau député a été surpris de la vague caquiste. « On n’a jamais osé croire à une si forte victoire tout au long de la campagne », a dit M. Chassin. Il a mentionné que la lutte avait été chaude tout au long de la campagne.

L’économiste qui provient de l’Institut économique de Montréal s’attend d’abord à servir comme député. Il s’agit néanmoins d’une vedette de la CAQ. Plusieurs s’entendent à dire qu’il pourrait hériter d’un ministère.

« C’est la plus grande victoire qu’on a jamais eu dans Saint-Jérôme. On a pas lâché une seconde donc on a gagné », a dit Germain Leduc.

Une victoire inespéré

« La victoire écrasante était inespérée en raison des sondages. Mais la pression est forte sur la CAQ. La CAQ doit livrer pour ne pas décevoir les électeurs », a dit Line Gaudreault.

« On a beaucoup de pression sur les épaules. On doit livrer la marchandise. », a dit la militante caquiste Line Gaudreault hier soir à Saint-Jérôme. / Photo: Stéphane Sinclair

La transfuge Marquerite Blais remporte la victoire

Marguerite Blais fait son retour au pouvoir mais cette fois-ci avec la CAQ. Elle pourrait avoir un rôle important à jouer pour améliorer le sort des aînés.

L’ancienne ministre libérale de 68 ans a été élue facilement sous la bannière de la Coalition Avenir Québec dans le comté de Prévost dans les Laurentides.

Pendant la campagne électorale, le nouveau premier ministre François Legault a souvent dit que Mme Blais aurait un rôle à jouer dans son projet d’humaniser les CHSLD en les remplaçant par des maisons des aînés. Le projet est estimé à un milliard$ dans sa première phase.

Le Premier ministre élu Legault a promis d’améliorer la qualité de la nourriture dans les établissements, l’hygiène corporelle des résidents et d’assurer la climatisation des établissements en été en plus d’éliminer les listes d’attentes. La CAQ a prévu que l’ensemble des mesures devrait être réalisée d’ici 2038.

Partagez

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.