Ève Gascon gère bien sa nouvelle popularité

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Ève Gascon a vu sa vie changer depuis qu’elle est la première gardienne de but de l’histoire à occuper un poste régulier dans la Ligue midget AAA.

 

Depuis qu’elle a écrit une page d’histoire le 14 septembre dernier en gardant les filets pour le Phénix du Collège Esther-Blondin, son compte Instagram a bondi de presque 1000 abonnés.

 

Elle a également reçu de nombreuses demandes d’amitiés Facebook, des demandes de prise de photos et d’autographes avec des partisans, des demandes d’entrevues médiatiques, etc.

 

«Je ne m’abonne pas à tout le monde qui s’abonne à moi, je filtre les demandes sur les réseaux sociaux, a d’abord tenu à préciser Ève Gascon. C’est un changement et je n’étais pas habituée à me voir à la télévision, mais c’est le fun

 

Maturité

 

Roberto Micalef, l’entraîneur des gardiens de but du Phénix, s’est de son côté dit très impressionné par la maturité d’Ève, compte-tenu des circonstances.

 

«Beaucoup de gens des villes adverses sont intrigués par le fait qu’elle est la première fille dans le midget AAA, a affirmé M. Micalef. Ève attire l’attention partout où elle va, mais elle gère très bien cela, ce qui n’est pas toujours le cas des joueurs vedettes.»

 

M. Micalef a aussi raconté une anecdote intéressante. «Ève reçoit des applaudissements plus nourris si elle fait un arrêt clé à l’étranger, les gars n’ont ne reçoivent pas cette reconnaissance à l’étranger en général», a relaté M. Micalef.

 

Ève Gascon dit cependant ne pas trop se préoccuper de ce qui se passe dans les estrades. «Je sais que j’attire l’attention, mais je suis là pour jouer au hockey, me concentrer et aider mon équipe à gagner», a ajouté celle qui figure parmi les cinq gardiens recrues de 15 ans dans la ligue.

 

En progression

 

Sur la glace, Ève compile une fiche 4 victoires, 6 défaites, une défaites en prolongation et une victoire en prolongation. Elle a accordé 49 buts sur 343 tirs. Elle affiche un taux d’efficacité de .857 et une moyenne de buts alloués de 4,27.

 

«Il ne faut pas trop regarder les statistiques parce que ça ne reflètent pas tout, a affirmé Ève. Je suis plus confiante qu’au début de l’année et je dois améliorer ma combativité.»

 

Paulin Bordeleau, l’entraîneur-chef du Phénix, affirme également que les statistiques d’Ève n’indiquent pas la façon dont elle a progressé. «Elle n’aime pas accorder des mauvais buts, elle s’imagine qu’elle laisse tomber l’équipe dans ces moments, mais ce n’est vraiment pas le cas», a dit M. Bordeleau.

 

Ève Gascon a d’ailleurs été choisie «joueur» du mois de son équipe en novembre. «Sa technique s’améliore beaucoup, elle a beaucoup de caractère et elle s’entend très bien avec tout le monde», a ajouté Paulin Bordeleau.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partagez

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.