Prisonniers d’une rue de boue

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Des résidents de L’Assomption affirment n’avoir d’autres choix que d’endommager leur véhicule en restant pris dans la boue de leur rue ou d’être obligés de payer une facture astronomique pour la faire réparer.

Francis Lapointe et sa conjointe Roxanne Desrosiers habitent sur le Chemin Raynault à L’Assomption, depuis 2 ans.

Ils ont cependant eu la surprise d’apprendre récemment que leur rue municipale de 0,74 km est située dans un type de taxation par secteur, ce qui veut dire que la taxe est payée par les citoyens touchés seulement (parc, bout de rue, etc.).

«On nous a dit que ça veut dire que l’entretient de la rue doit être financé par les résidents», a dit Francis Lapointe, alors que ce chemin rurale est uniquement utilisé par les trois propriétaires et les trois locataires de cette rue.

Dans la bouette

Or les résidents de cette rue se battent présentement avec la Ville pour qu’elle finance des travaux. Ils demandent à ce que le chemin soit relevé de 8 pouces. Ils veulent également que des fossets soient creusés pour que l’eau de surplus aille dans les canalisations et s’évacue vers la rivière.

«C’est impossible de séparer la facture à six habitants, on parle de plusieurs centaines de milliers de dollars», a dit M. Lapointe, qui travail comme cols bleus dans une autre ville de la Rive-Nord et qui a déjà travaillé en excavation.

«On est dans la bouette durant les trois mois du printemps, a pour sa part ajouté Roxanne Desrosiers. C’est difficile de passer, on endommage la suspension et la direction de nos véhicules avec les trous dans le chemin.»

Oubliés?

Le jeune couple a ajouté qu’il paie des taxes pour les bris d’aqueduc dans la ville, alors qu’ils n’ont pas ce genre de services. Le Journal a effectivement constaté qu’ils ont des puits et une fausse septique, lors de son passage.

«En communauté, tout le monde paie pour tout le monde, a ajouté Francis Lapointe. On est oubliés, pourquoi ils ne paient pas et ne réparent pas notre chemin?»

Sa conjointe a ajouté qu’un conseillé municipal lui a dit que ça peut coûter un million de dollars pour faire cette rue en asphalte. «On nous a dit : ‘’vous avez choisi de vivre en campagne, alors ça vient avec cela’’.»

La Ville

Le service des communications de la Ville de L’Assomption mentionne de son côté que la Ville évalue actuellement les possibilités techniques et financières liées à ce dossier. «À la conclusion de ce dossier, c’est le conseil municipal qui statuera sur le type de taxation imposée », a-t-on écrit par courriel.

La Ville ne possède pas non plus d’estimations financières en ce qui concerne de possibles travaux du Chemin Raynau

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partagez

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.